Une autre vision du monde – Allan Duke / Luxembourg

  05 Août 2014
  13302 vues
15 commentaires">   15 commentaires
Une autre vision du monde – Allan Duke  / Luxembourg
Une autre vision du monde avec Allan Duke pour comprendre l'envers du décor qui nous est proposé.

Un voyage au cœur de la spiritualité avec les références de notre monde actuel.

Une étape au Luxembourg pour le Meta Tour.

"Si vous lisez ce message c'est que vous êtes la résistance"
  • YuRei

    Pour expérimenter une activation de la glande pinéale il y a la DMT !  😉

  • legrandjeu

    C’est intéressant tous ses liens reliés, si on remplace le mot vibration par réflexion, on y est. Je souhaiterais à la rentrée être interviewé par Tepa même payant, 500 euro !!

  • djullius

    Pour moi les messages dans les films ne sont pas pour informer la majorité mais recruter des nouveaux adeptes « soldats » pour leurs dessin. Donc seule ceux qui on la capacité cognitive pour voire pourront comprendre. Comme dans le film Hackers ou ils envoient un message au Hacker afin qu’ils les rejoignez. http://youtu.be/V7nLls-z8-g?t=12m13s

  • Stef2892

    Impressionnante faculté d’analyse et de découverte de ce que peuvent nous apporter les œuvres cinématographiques made in USA (entre autre) doubler d’une mémoire visiblement égale à celle d’un Pierre Hillard.
    Bref il maitrise sont sujet et pas qu’un peu.
    Je me permets d’ajouter en ce qui concerne la symbolique de l’étoile à 5 branches qu’elle est également la matérialisation de cette notion de dualité et de combat permanent entre le haut et le bas.

    A chaque fois que vous trouvez une étoile à 5 branches avec une seule de ses branches pointées vers le bas, alors vous êtes en présence d’une symbolique où la lumière divine décent sur les hommes

    A l’inverse lorsque vous avez une étoile à 5 branches avec deux branches pointées vers le bas, alors vous êtes en présence d’une symbolique où c’est l’homme qui veut devenir Dieu.

    Vous avez la « preuve par neuf » de la véracité de cette loi qui ne souffre aucune exception avec les drapeaux de pays comme l’Algérie, la Tunisie, Turquie, Libye, Nation Of Islam etc…

    Vous trouverez dans chacun de ces pays une référence à Dieu alors même qu’ils se revendiquent être des République.

    Algérie :

    Art. 2 – L’Islam est la religion de l’Etat.

    Tunisie :

    Article 1 : La Tunisie est un État libre, indépendant et souverain, l’Islam est sa religion, l’arabe sa langue et la République son régime. Il n’est pas permis d’amender cet article.

    Turquie : la c’est un peu compliqué mais tout y est :

    Article 136
    La Direction des affaires religieuses, qui fait partie de l’administration générale, remplit, conformément au principe de laïcité, en se tenant à l’écart de toutes opinions et idées politiques, et en se fixant pour but de réaliser la solidarité et l’union nationales, les fonctions qui lui sont confiées en vertu de la loi particulière qui la régit.

    Traduction entre les lignes (l’important est à la fin) :

    L’article 136 de la Constitution de la Turquie définit le cadre général des missions du Diyanet :
    « Situé au sein de l’administration générale, le Diyanet,
    • en conformité avec le principe de laïcité,
    • en restant neutre à tous les points de vue et idées politiques
    • en visant la solidarité et la cohésion nationale,
    exerce ses fonctions dans le cadre des lois votées par l’Assemblée »
    Directement rattaché au cabinet du Premier Ministre, le Diyanet a pour mission :
    • de s’occuper des activités liées aux croyances de la religion de l’Islam
    • d’éclairer la société sur la religion : le culte et la morale de l’Islam
    • de gérer les lieux de culte.

    Nation of Islam (qui n’est pas un pays bien évidement) : là, c’est simple, c’est dans le titre.

    Certains me diront que la représentation de Satan est parfois associée à une étoile à 5 branches avec une seule pointe dirigée vers le bas.
    Je leur dirait « vous avez raison, seulement Satan n’est-il pas un Ange déchu donc d’origine Divine, donc une seule pointe vers le bas »

    Sinon, petite correction sans importance, c’est la date de validité du passeport de Néo et non sa date de naissance qui indique 11 sept 2001 dans ce film de 1999.

  • Stef2892

    Au sujet de l’étoile à 5 branches, petit complément, si vous trouvez dans un lieu de culte une étoile à 5 branches avec deux pointes vers le bas et une pointe vers le haut vous êtes dans une église réformée (type protestante) qui donne plus de place à l’homme qu’à Dieu.

    • Sun Tzu

      Je crains que ce ne soit le contraire, Steph ! Etoile de l’homme avec une seule branche vers le haut = représentation de l’esprit au-dessus des « jambes » (donc de la matière), au contraire le pentagramme des satanistes, outre le fait de représenter le bouc de Mendès (les cornes, les oreilles et la tête allongée) a la tête en bas, donc prépondérance du matériel sur le spirituel, ce qui est la doctrine sataniste (et non luciférienne, qui est légèrement différente…), donc pas d’importance que le Sheitan soit un ange déchu.

      • Stef2892

        Bonjour Sun Tzu, je maintiens….
        La raison pour laquelle vous ne trouvez aucun drapeau avec une étoile à 5 branches avec une seule pointe tournée vers le bas vient du fait qu’il n’existe Aucune monarchie de droit Divin ou de Régime mettant Dieu au centre de sa constitution et au les mots République et Démocratie n’ont aucune place.

        Ils font toujours bien attention à ce que les étoiles défient le Divin, raison pour laquelle il ne souffre aucune exceptions à la règle qui veut que chaque fois qu’une étoile est présente sur un drapeau, un logo etc.. alors deux branches pointes vers le bas et une seule vers le haut.
        Remarque pour le drapeau Européen; c’est la positon sur le cercle qui donne la position à retenir.
        Exemple parmi d’autre, la statue de la jeune femme avec un coq à ses pieds que l’on peu trouver dans les jardins du château de Versailles au bassin « point du jour » avait sur la tête, avant sa restauration, une étoile à 5 branches avec une pointe vers le bas (comme il se doit et comme le voulait le Roi très Chrétiens Louis XIV. Hors lors de la dernière restauration, l’étoile à été reposée à l’envers avec cette fois les deux pointes vers le bas (vous avez les deux photos avant et après restauration dans le livre de Vincent Beurtheret « Versailles des Jardins vers Ailleurs » page 69 de l’édition 1996). Maintenant question : d’où vient une grande partie de l’argent nécessaire aux nombreuses restaurations du château de Versailles ?
        http://www.versailles3d.com/fr/au-cours-des-siecles/xxe/1924.html
        en 1924 et encore aujourd’hui (voir à personnes privés) :
        https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9c%C3%A9nat_au_domaine_de_Versailles

        Je maintiens donc doublement, une seule pointe vers le bas, c’est la lumière Divine qui descent sur les hommes et deux pointes vers le bas c’est l’homme qui veut devenir Dieu et Sheitan étant un ange déchu, la pointe est vers le bas.

      • Stef2892

        Sinon si vous n’avez que lu mon deuxième commentaire , je vous invite à lire celui juste au dessus qui est très précis sur le sujet.

      • Sun Tzu

        Rebonsoir Stéf,
        L’étoile de l’Homme est effectivement un symbole de la divinité présente dans l’homme, elle était à la base le symbole de Sirius (Canis Major) et ses divinités associées, comme Sothis.

        MAIS… Le FM et occultiste Manly P. Hall, sur le symbolisme de l’étoile nous dit bien: «Lorsqu’il est utilisé en Magie Noire, le pentagramme est appelé le « sabot fendu » ou encore l’empreinte du Diable.. L’étoile avec deux pointes au-dessus est également appelée le bouc de Mendès, car sa forme est alors celle de la tête d’un bouc. Quand l’étoile à l’endroit est tournée, et que la pointe du dessus est orientée vers le bas, cela signifie la chute de l’Étoile du Matin (= Lucifer)”

        Ceci est confirmée par Eliphas Lévi dans «Dogme et Rituel de la Haute Magie»: «Le pentagramme élevant en l’air deux de ses pointes représente Satan ou le bouc du sabbat, et il représente le Sauveur lorsqu’il élève en l’air un seul de ses rayons.»

        Une simple recherche suffit à prouver que les blasons avec des étoiles vers le haut sont légion, et même la norme, quand on sait ce que représente une étoile inversée: la ville d’Étoile-sur-Rhône https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/9c/Blason_ville_fr_%C3%89toile-sur-Rh%C3%B4ne.svg/545px-Blason_ville_fr_%C3%89toile-sur-Rh%C3%B4ne.svg.png, la famille de Beuzeville à Houesville: http://p3.storage.canalblog.com/38/58/1039237/81467884_o.png, voir aussi Jean Ier de Chalon.

        Cependant, cela ne prouve pas grand chose, le blason d’une ville située pas loin de chez moi arbore un caducée, car elle s’appelle Mercurey (Mercure = Hermés, dont le symbole est un caducée), et ce durant le « Moyen-Age très catholique »…

        Peut-être que ça ne veut rien dire ? Aprs tout même les peuples anciens se mélangent les pinceaux sur la swastika ou la sauvastika, son inverse.. Ou alors que les gens instruits de ce temps-là savaient vraiment ce qu’ils faisaient et nous indiquaient leurs véritables allégeances ? On notera également le symbole éminemment maçonnique de l’aigle à deux têtes sur énormément de grands blasons (Habsbourg, Romanov et armoiries de Russie) alors que la religion officielle, est là encore chrétienne.

        Bref à moins de considérer le culte du bouc de Mendès comme éminemment spirituel (dans ce cas nous n’avons pas les mêmes valeurs…), je maintiens également: considérer l’Homme comme un dieu c’est au moins rechercher une certaine élévation spirituelle, alors que le satanisme, étant par essence « l’adversité face à Dieu », l’adharma, ne peut qu’être une doctrine matérialiste, d’ailleurs dans les jeux de ouija, les invocations, le channeling, les mêmes thèmes bassement célèbres reviennent: pouvoir, fortune, gloire… Pk vend-on «son âme au Diable» ? Généralement, pas par compassion ou par dévotion spirituelle ! Le Parlement Européen et une bonne image de pentagramme inversé, vous avez aussi la Medal of Honor américaine…

  • Stef2892

    Bonjour Sun Tzu, je viens de me rendre compte que dans ma démonstration sur les drapeaux de l’Algérie, la Tunisie, Turquie, Libye, Nation Of Islam, j’ai oublié la seule chose qu’il ne fallait pas oublier c’est de préciser que l’étoile à 5 branches est penchée (de travers) pour bien signifier la présence divine dans la constitution. Si il n’y avait aucune référence à la démocratie ou à la république alors la pointe des drapeaux de ces pays serait pointe en bas.

    Vous ne devez normalement trouver aucune étoile à 5 branches avec une pointe vers le haut et deux pointes vers le bas dans une cathédrale ou une église catholique.
    Tous les pentagrammes des lieux de cultes catholiques sont pointe en bas pour signifier la lumière Divine descendant sur les hommes.

    Cathédrale d’Amiens :

    http://p4.storage.canalblog.com/47/95/708291/70505645.jpg

    Par contre :

    Logo de la lucis Trust (ex lucifer Trust), organisation officielle rattachée à l’ONU :

    https://farm6.staticflickr.com/5261/5649037215_f7c749560c_o_d.jpg

    http://lucistrust.org/fr/arcane_school/talks_and_articles/a_new_age_symbol

    Vous ne trouvez pas étrange que la pointe ne soit pas tournée vers le bas, alors même que Lucifer est leur référence ?

    De plus en ce qui concerne les références maçonniques il est important de noté qu’il n’existe aucun francs maçons de hauts grades repentis qui ai jamais donné à qui que ce soit une clé de compréhension valide de quoi que ce soit concernant la symbolique sacrée.
    Un Franc Maçon de haut grade ca ne sort pas de la FM, ca part en mission :

    Charles Taz Russell => Témoins de Jéhova
    Ron Hubbard => Scientologie
    Blavatsky et Olcott => Théosophie => New Age => Lucifer Trust

    Puisque nous admettons tous ici aussi facilement que tout a été inversé, pourquoi la symbolique originelle de l’étoile à 5 branches échapperait-elle à la règle ?

    • Sun Tzu

      Bonjour Stef,

      Encore, une fois, on peut trouver des contre-exemples ! La cathédrale St Vincent à Carcassonne: http://www.portail-rennes-le-chateau.com/images/carcassonne/eglise_saint_vincent.jpg, nous avons même des merkabah, les sigils de Salomon, formes de géométrie sacrée et représentations du «microcosme dans le macrocosme» (Lévi), ou alors la représentation de l’union des forces matérielles et spirituelles (Blavatsky), exemple avec l’église de Burgos: http://p0.storage.canalblog.com/06/97/708291/66556914.jpg, un autre exemple, la Notre-Dame de Puy-en-Velay couronnée de merkabah ! http://www.bibleetnombres.online.fr/image8/lepuy3.jpg. Ceci est naturellement en complète contradiction avec les écritures, peut-être parce que le sceau de Salomon était à la base une bague donnée par Dieu à ce roi pour contrôler les démons, comme le précise la Jewish Encyclopedia: http://www.jewishencyclopedia.com/articles/13843-solomon-seal-of

      Puisque vous parliez du Maroc, son drapeau affichait auparavant un sceau de Salomon ! Avant d’adopter un pentacle inversé… Alors si nous sommes dans le «spirituel», nous sommes toutefois plus près de la magie noire de Voldemort que de l’activation de la glande pinéale…

      Concernant les FMs, certains ont écrit de très bons livres sur l’ésotérisme, car ils pensaient à l’époque qu’ils ne seraient pas lus. Oh bien sûr, ce ne sont encore pas les secrets des secrets, ils ne trahissent rien de la véritable initiation.

      Pour le Lucis Trust (donc la Théosophie), il s’agit d’une idéologie où l’Homme peut se faire dieu, donc l’étoile de Sirius me semble parfaitement adaptée. Blavatsky ne croyait pas en Satan, mais révèrait en revanche Lucifer, qui pour elle est «le porteur de Lumière». La Théosophie est donc luciférienne, contrairement à Crowley, qui déclarait son allégeance à Satan.

      Le pb avec Lucifer, l’Étoile du Matin, est que c’est un titre (et pas un nom), qui désigne l’Ange Déchu [Isaïe 14:12] tout autant que le Christ [Révélations 22:16], la confusion est donc totale.

  • Stef2892

    Pour Carcassonne, je vous demande de me laisser un peu de temps pour tenter de vous démontrer que c’est lors d’une restauration (surement déjà lointaine) que l’étoile est apparue où a été inversée (comme sur la statue des jardins de Versailles).
    Car elle semble déjà bien différente ici (même si on la devine comme celle d’aujourd’hui)…
    http://mescladis.free.fr/photos%20gd%20format/saint%20vincent/facade-st-vincent.jpg
    La dernière restauration date de 2004 est a reçu le prix de la fondation Bettencourt ce qui me fait dire qu’une attention toute particulière y a été portée (Des fois qu’elle se retrouve remise dans le bon sens…), beaucoup de modifications ont déjà été réaliser (sur différente période) sur cette église comme vous pouvez le lire ici :
    http://chroniquesdecarcassonne.midiblogs.com/archive/2009/12/24/le-gable-de-l-eglise-saint-vincent-a-carcassonne-est-illumin.html

    Sinon, tous les liens que vous me donnez sont des étoiles à 6 branches qui ne constituent pas mon propos.

    Pour le Maroc, à chaque fois qu’ils l’ont pu les Marocains ont remis leur drapeau avec une étoile à 6 branches, la première fois que cette étoile à 5 branches pointe en haut est apparue c’est :

    « Par le dahir du 17 novembre 1958 signé par le sultan Moulay Youssef une étoile à 5 branches fut introduite en son centre lorsque le Maroc a été placé sous PROTECTORAT FRANCAIS, pour pouvoir facilement différencier le drapeau marocain des autres drapeaux rouges (ben voyons !!!!….). Cet ajout conforme à une tradition ancienne d’usage d’une étoile permet au drapeau marocain de comporter l’emblème des cinq piliers de l’islam (là nous sommes d’accord mais dommage la pointe n’est pas dans le bon sens ou devrait être de travers).

    Par contre pour aller dans votre sens et montrer qu’il y a bien une exception à la règle que j’ai énoncé, il y a bien une référence à un islam (mais modéré) dans la constitution :
    « Le Maroc est une monarchie constitutionnelle, démocratique, parlementaire et sociale. Le régime constitutionnel du Royaume est fondé sur la séparation, l’équilibre et la collaboration des pouvoirs, ainsi que sur la démocratie citoyenne et participative, et les principes de bonne gouvernance et de la corrélation entre la responsabilité et la reddition des comptes. La nation s’appuie dans sa vie collective sur des constantes fédératrices, en l’occurrence la religion musulmane modérée, l’unité nationale aux affluents multiples, la monarchie constitutionnelle et le choix démocratique. L’organisation territoriale du Royaume est décentralisée, fondée sur une régionalisation avancée.

    Pour moi, Il n’y aurait rien de choquant à ce que le sceau de Sulayman (Salomon => hexagrame) figure sur un drapeau d’un royaume islamique.
    et L’islam (le Coranique) n’a pas à être modéré puisqu’il l’est de fait.

    Pour Isaïe juste deux questions :
    1) Quand est apparu le texte que l’on nous donne aujourd’hui pour la première fois ?
    2) Qui l’a découvert ?

    En ce qui concerne l’ancien testament, c’est la multiplicité des sources qui garantie la validité (faute de mieux) hors il n’y a qu’une source pour Isaïe et ses origines ne laisse aucun doute pour moi sur l’arnaque. C’est d’ailleurs le seul texte de l’ancien Testament ou figure le terme Obélisque ce qui en dit long pour moi sur ses rédacteurs traducteurs puisqu’il introduit positivement dans le judaïsme un symbole Égyptien (un comble).
    « En ce jour-là, l’Éternel aura un autel au milieu de la terre d’Egypte, et près de la frontière un obélisque sera consacré à l’Eternel. » Isaïe 19-19

    En ce qui concerne les logo de la Luci Trust ils sont comme ceux-ci :
    https://effondrements.files.wordpress.com/2012/08/francois-stifani-grand-maitre-c3a0-la-glnf.jpg
    Vous pouvez comparer :
    http://www.wholeo.net/Trips/Imagine/Evolution/consciousness/5D/images/newAgeSymbolLucistrust.gif

    IL est important de noter également qu’il n’y a pas de lucifer ou de satan dans les textes.

    Mon propos est que soit la lumière divine descend sur l’homme (5 branches pointe en bas) soit l’homme veut prendre la place de Dieu (5 branches pointe en haut)

    Maintenant nous pourrions tomber d’accord en admettant que quel que soit le sens de l’étoile c’est la même main qui la tourne depuis la nuit des temps.

    • Sun Tzu

      Je veux bien que l’étoile de l’église de Carcassonne ait été remise « à l’envers » dans une restauration, mais cela n’explique pas les autres liens.

      Avec la merkabah, je voulais vous montrer que des symboles ésotériques qui n’ont rien de particulièrement juifs ou chrétiens se glissent dans ces monuments tout simplement car il s’agit de géométrie sacrée héritée de l’Antiquité.

      Le Livre d’Isaïe est daté du VIIIème siècle av. JC. «Un comble» qu’il parlerait d’obélisques ?? On parle bien de la même Bible où le récit de Noé est inspiré du récit Babylonien d’Utnapishtim, où la description de l’Enfer de flammes correspond à celle de l’Enfer égyptien voire au Tartare grec, où le mythe de Moïse sur son berceau reprend la légende de Sarkon d’Akkad, où l’histoire d’Adam reprend peu ou prou le poème «Enki & Ninhursag» ? Ce n’est pas surprenant que la Bible fasse référence à des mythes antérieurs, c’est même plutôt logique..! Il n’y a donc pas de livres «vrais» ou «faux» selon moi, puisque tous les récits sont essentiellement symboliques et allégoriques, à prendre selon le fond et non la forme, donc il n’y a que des livres écrits par des auteurs plus ou moins inspirés ayant chacun un message (pour les Juifs, le Nouveau Testament est un «faux», pour les Chrétiens le Coran n’est pas la suite du message du Christ, etc c’est un débat sans fin et sans grande utilité); d’ailleurs la Kabbale, qui n’est qu’une tentative d’explication ésotérique de l’AT (dans sa forme orale du moins), reconnaît le livre d’Isaïe, comme tous les autres.

      «La lumière divine», ça c’est comme Lucifer, le terme «dieu» peut désigner tout et n’importe quoi… Pour certains (la majorité même) de ceux qui tracent le pentacle inversé, Dieu c’est Satan ! Mieux vaut donc se méfier, non ?

  • Stef2892

    Bonsoir Sun Tzu
    Ce que je voulais essayer d’introduire avec le livre d’Isaïe c’est le léger problème qu’il y a à mettre la main sur les supports d’écritures originaux, commençons par les Grecs :

    – Œuvres poétiques d’Aristote (384 – 322 avant JC) : 49 manuscrits conservés.
    Date de la copie la plus ancienne : 1100 après JC => 49 manuscrits qui ne sont que des copies sans originaux

    – Tétralogies de Platon (427 – 347 avant JC) : 7 manuscrits conservés.
    Date de la copie la plus ancienne : 900 après JC.
    Bis repetita

    – Hérodote (488 – 428 avant JC) :
    8 manuscrits conservés. Date de la plus ancienne copie : 900 après JC.

    – Tacite (100 avant JC) : 20 manuscrits conservés.
    Date de la plus ancienne copie : 1100 après JC.

    – Thucydide (460 – 400 avant JC) : 8 manuscrits conservés.
    Date de la plus ancienne copie : 900 après JC).

    – Iliade d’Homère (800 avant JC) : 643 manuscrits conservés.
    Date de la plus ancienne copie : 400 avant JC. (à mon avis il est bien plus récent)

    – Guerre des Gaules de Jules César (58 – 50 avant JC) : 10 manuscrits conservés. Date de la plus ancienne copie : 900 après JC.

    – Histoire Romaine de Tite-Live (59 avant JC – 17 après JC) : 20 manuscrits conservés. Date de la plus ancienne copie : 900 après JC.

    Deux exemplaires du serment d’Hippocrate existe mais en Arabe, l’un est détenu par le pentagone. Avicenne en serait le traducteur du grec vers l’Arabe. Si je vous dis qu’Avicenne est le véritable auteur du serment, comment me démontrez-vous le contraire sans mettre la main sur le support original Grec ?

    Alors un livre d’Isaïe apparu en 1947, quelque soit le support reste un support apparu en 1947.
    et de toute façon Le rouleau d’Isaïe le plus vieux (si l’on rentre dans leur jeu) a été confectionné au IIe siècle av. J.-C.. de l’aveu même de ces découvreurs donc pas de trace d’un support palpable de -VIII Av JC.
    Rien ne tient debout.
    D’ailleurs si l’on reste dans la datation des textes, qu’est-ce qui permet d’affirmer que l’AT n’est pas antérieur à ceux que vous citez ? Ils n’en seraient alors qu’une adaptation.
    Ou dit autrement qu’est ce qui concrètement permet d’affirmer qu’un « Enki & Ninhursag » ne prend pas sa source dans l’AT ? Une datation au carbone 14 ?

    • Sun Tzu

      Bonsoir Steph,

      Il n’existe pas que le carbone 14 pour date un objet ancien, on peut aussi se fier à la radioactivité, voire à d’autres méthodes pour par exemple l’étude des fibres pour des textiles (utilisé lors de la datation du Saint-Suaire de Turin).

      Mais il est vrai, tant qu’on n’a pas les originaux… Cependant, il ne faut pas tomber dans le sophisme et dire qu’absence de preuve est preuve d’absence. Doit-on affirmer que Socrate n’a pas existé car il n’a jamais laissé d’écrits ? Et si nous en sommes là, pourquoi un peuple aurait inventé toute une série de textes philosophiques et scientifiques pour les attribuer à un personnage imaginaire antique d’une autre civilisation, sans aura divine ou autre ? Ça n’a pas grand sens. À moins d’adopter la théorie récentiste, il y a 1000 ans de trop, le Christ est né à Constantinople et les pyramides sont des tombeaux de rois cosaques, évidemment…!

      Pareillement, il n’est pas logique que les Égyptiens et les Babyloniens, peuples anciens et sédentaires à la culture déjà millénaire quand des nomades se sont installés en Judée, aient emprunté quoi que ce soit à l’AT. Ce sont les Hébreux qui ont été pendant des dizaines d’années (voire des siècles si je ne m’abuse !) en captivité en Egypte et en Babylonie, pas le contraire !

      Donc la marche naturelle des cultures, de la psychologie je dirais, ce n’est pas de créer un contenu original en attribuant ses mérites à qqn d’autre de plus ancien (bien que les anciennes civilisations attribuent leurs connaissances aux Dieux, mais c’est un autre sujet…), mais bien de copier sans citer la source du savoir ou des allégories…