Condamnation des identitaires à Poitiers : “La Justice a offert une victoire à des islamistes radicaux”

  11 Décembre 2017
  2995 vues
1 commentaire">   1 commentaire
Condamnation des identitaires à Poitiers : “La Justice a offert une victoire à des islamistes radicaux”

Interview. Damien Rieu était porte-parole de Génération Identitaire à l'époque de l’occupation du toit de la mosquée de Poitiers. Désormais directeur de la communication à la mairie de Beaucaire, il est l’un des cinq militants lourdement condamnés la semaine dernière. 

Vous jugez cette condamnation « scandaleuse ». Iriez-vous jusqu’à dire qu’elle est politique ?

Je ne vois pas comment il peut en être autrement dans la mesure où pour une action dont le mode opératoire était similaire, les Femens ont été relaxées. Et il s'agissait pourtant de la cathédrale Notre-Dame de Paris, pas d'un chantier d'une mosquée radicale, comme c'était le cas pour nous !

J'ai l'impression que l'Etat veut faire taire ceux qui combattent l'islamisme dans le pays. C'est un sujet trop sensible qui dérange au plus haut. On voit bien que le gouvernement fait tout pour ne pas prendre clairement position. Il cultive une certaine ambiguïté. Mais dans ce cas précis, quand on découvre que l'imam de la Grande Mosquée de Poitiers fait la promotion des dangereux prédicateurs Yussef Al Qaradawi ou Hassan Iquioussen via son Institut, cela fait froid dans le dos. 

La Justice a offert une victoire à des islamistes radicaux, dont le discours de haine sert de support aux attaques terroristes qui ont fait près de 300 morts.

En plus d'un an de prison avec sursis et 40.000€ d'amendes, vous avez été condamnés à 5 ans d'interdiction de droit civiques. Que signifie exactement être privé de ses droits civiques ?

L'interdiction de droits civiques fait de vous un sous-citoyen. Elle vous retire le droit de vote, l'éligibilité ou encore le droit d'être tuteur ou curateur. Cela veut dire que nous allons perdre la responsabilité de nos enfants. C'est cruel, indigne, immonde. Tout ça pour avoir déployé une banderole sur le toit d'un chantier ? 

Vous avez mis en place une cagnotte que Leetchi vient de supprimer. Pour quelle raison ?

Révoltés par cette décision de Justice, des centaines de personnes nous ont proposé de nous soutenir financièrement. Nous avons alors mis en place une cagnotte de solidarité, qui a récolté plusieurs milliers d'euros en quelques heures.

Face à ce succès, des militants d'extrême-gauche -alliés à des islamistes- ont harcelé la plateforme de récolte de don "Leetchi" pour qu'elle ferme notre cagnotte. C'est une méthode bien rodée, menée par le réseau "Sleeping Giants". Quand un annonceur fait une publicité sur un site internet jugé non conforme par exemple, leurs militants les harcèlent jusqu'à que l'annonceur se retire. 

Lire la suite de l'article sur valeurs actuelles

  • Bonjour Carlos

    Et les 2 islamistes qui sont rentrés importuner les bonnes sœurs dans le monastère?
    Que dalle!